Tel Okami, certains jeux suscitent l’enthousiasme de tous par leur originalité et leur fraîcheur. D’autres se « contentent » de reprendre certains aspects de gameplay déjà connus des joueurs afin de mieux les sublimer, comme Darksiders ou Castlevania : Lords of Shadow.
Il existe cependant des jeux qui inscrivent leur nom au panthéon de l’histoire par leur côté complètement décalé : la série des Postal, Le jeu Mr Moskeeto dans lequel on incarne un moustique chargé de pomper le sang des humains… si certains ont tout simplement disparus des mémoires, d’autres se sont imposés dans l’imaginaire collectif. Petit retour en vidéo sur ces jeux pas comme les autres.

5 – Doshin the giant

Vous incarnez un géant jaune qui arrive sur une île. A vous de vous occuper de ses habitants afin de les rendre heureux dans cette imitation de Black & White made in Nintendo. Le problème, c’est que les villageois passent leur temps à vous donner des ordres, transformant ainsi le jeu en une véritable corvée !

4 – Katamari Damacy

Le roi du Cosmos se retrouve bien embêté après en avoir détruit toutes les étoiles et c’est à vous, le prince, qu’il incombe d’en fabriquer de nouvelles ! Pour vous aider, vous disposerez d’une boule magique, appelée Katamari, qui agit comme un aimant avec tout ce qu’elle touche.
Vous devrez la faire rouler à travers de multiples niveaux afin de reconstruire les étoiles détruites, soutenu par une musique jazzy du plus bel effet.

3 – Muscle March

Devant vous, un joueur de football américain s’empare d’un pot de protéines avant de prendre la tangente. A vous de le rattraper avec les bodybuilders que vous incarnez en passant à travers les trous laissés par le sportif dans sa fuite éperdue.
Pour ce faire, vous devrez prendre la pose avec wiimote et nunchuk en suivant les indications de l’écran, façon Le mur infernal.

2 – Seaman

Le jeu le plus étrange de la Dreamcast vous place dans la peau d’un homme qui vient juste de faire l’acquisition d’un poisson à tête d’homme. Si le jeu possède un véritable but (faire évoluer la créature en Frogman), il aura surtout fasciné les joueurs par son aspect « tamagotchi ».
Utilisant la reconnaissance vocale, le jeu vous permet de discuter avec votre créature, de la nourrir, de jouer avec elle… un compagnon de jeu un peu flippant, en somme.

1 – LSD : Dream emulator

Un simulateur de rêve, tout simplement. c’est l’idée géniale des développeurs d’Asmik-Ace, qui propose aux joueurs une expérience sans égale. Peut-on encore parler de jeu lorsqu’il n’y a ni but, ni gameplay ?
Une fois le rêve lancé, vous avez dix minutes pour vous balader dans un univers renouvelé à chacune de vos visites. Si vous n’êtes pas passé à un autre rêve en rentrant dans un élément du décor au bout du temps imparti, vous êtes renvoyé au menu qui vous propose un autre rêve. Une vraie curiosité.