Ubisoft a allégé la version Japonaise de Far Cry 3 afin de la rendre conforme à la règlementation concernant les jeux violents.

Une scène de sexe tronquée, des cadavres disparus, une plaie béante coupée au montage. Surtout, vous ne pouvez plus abattre – par inadvertance, bien sûr – plus de trois innocents citoyens sans vous voir immédiatement sanctionné par un Game Over. Le ressort moral, bien que plus souple dans l’original, a fait l’objet d’un meme reconnu :

far-cry3-meme

Telles sont les modifications apportées par Ubisoft à l’excellent Far Cry 3 avant de le commercialiser au Japon.

Une pratique très courante dès lors qu’un éditeur souhaite exporter son titre au pays du Soleil Levant, rappelle Kotaku, qui cite les cas déjà bien connus des séries GTA et Call of Duty.