Hatred Twitch

Soyez prêts aux réactions outrées à droite et à gauche, car Hatred sort le premier juin. Par conséquent, Twitch change sa politique de bonne conduite pour interdire non pas le jeu directement, mais tous les jeux « pour adultes », ayant obtenu la ratification « AO » par l’ESRB aux États-Unis.

Les jeux « AO » concernent généralement les jeux impliquant du contenu sexuel, des jeux d’argent et, dans de très rares cas, une extrême violence. Hatred est d’ailleurs entré dans ce club très fermé il y a peu. Cette ratification « AO » peut-être problématique pour un éditeur, car il signifie généralement que le jeu ne sortira pas sur console. Les éditeurs font donc tout pour éviter de l’obtenir et d’avoir une ratification « M » (mature) à la place.

Dans un premier post pour donner le détail de ce qui sera possible de streamer ou non, Twitch (qui ne semble pas trop au fait de la façon dont le PEGI fonctionne en Europe) expliquait que les jeux ayant obtenu un 18+ par le PEGI étaient également interdits. Or, la plupart des jeux 18+ chez nous, sont classifiés M aux États-Unis. Devant la grogne et l’incompréhension, Twitch à ensuite retiré cette précision et se limite aux jeux « AO » uniquement.

D’autres jeux se sont retrouvés « AO » temporairement pour des scènes de sexes, mais, suite à des corrections apportées par les éditeurs, ont été réexaminés comme étant des jeux matures, comme GTA San Andreas (à cause du « Hot Coffee ») et Fahrenheit: Indigo Prophecy. Twitch a également précisé que les versions « M » de ces jeux sont autorisées au stream.

Ainsi, outre les jeux sexuels bizarres comme BMX XXX ou Sakura Spirit, il sera interdit de streamer du Manhunt 2: Uncut et, bien entendu, du Hatred. La liste temporaire des jeux interdits dans leur version « AO » se trouve ici.

Encore une fois, en voulant mettre des bâtons dans les roues de Hatred, les différents acteurs de l’industrie font encore parler du jeu et assurent indirectement sa promotion. GoG a d’ailleurs participé à la polémique en annonçant qu’il ne vendrait pas le jeu, contrairement à Steam.

Car, dans le cas présent, il est clair que c’est bien Hatred qui est visé par une telle règle. Bref, à mon humble avis, tout cela est un peu hypocrite. De plus, des jeux comme GTA V, même si ce ne sont pas leurs buts du jeu premiers, permettent également de tuer en masse des innocents et sont massivement diffusés sur la plateforme de streaming.

Et vous alors ? Pensez-vous que Twitch ait raison d’interdire la diffusion de ces jeux ?

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction