Make-it-rain-Pokémon-GO

On savait que Pokémon GO était une très jolie pompe à fric et ces nouveaux chiffres apportés par Sensor Tower confirment cet état de fait.

Depuis le lancement de l’application le 6 juillet dernier, soit un peu moins d’un mois après sa sortie, Pokémon GO a généré 160 millions de dollars.

Make it rain, Niantic, Make it rain.

pokemon-go-160-million-cumulative-revenue

Et si vous pensez que le plus gros est derrière nous, sachez que rien n’est moins sûr. Chaque jour, l’application continue de rapporter plusieurs millions de dollars alors qu’elle n’est toujours pas sortie dans plus de la moitié des territoires où l’App Store et Google Play sont disponibles, dont deux d’importance que sont le Brésil [NDR : le jeu est sorti au Brésil cette nuit] et la Chine. On peut même s’attendre à l’augmentation de ce chiffre d’affaires quotidien dans les prochains jours, quand toutes les régions seront desservies en monstres de poche.

Avec un coût de développement du jeu estimé entre 20 et 30 millions de dollars, on peut largement considérer l’investissement effectué par Google, The Pokémon Company et Nintendo comme extrêmement fructueux. Même indirectement d’ailleurs. Il suffit de regarder l’explosion des ventes de Pokémon Rubis Oméga et Saphir Alpha au Japon depuis la sortie de Pokémon Go.

Malgré la dernière update controversée, vous ne jouez pas moins, au contraire

La mise à jour du 30 juillet dernier et la fermeture de Pokévision a été extrêmement mal reçue par le grand public, mais ça ne l’a pas fait quitter le navire pour autant, au contraire. Aux États-Unis, le temps d’utilisation quotidienne de l’application a augmenté de 26 minutes sur les 3 jours qui ont suivi la mise en place de cette nouvelle version polémique.

Cette durée moyenne reste cependant un peu plus faible que depuis le 11 juillet, où Sensor Tower mesurait une utilisation moyenne de 33 minutes et 25 secondes en moyenne (contre 26 minutes et 5 secondes au 1er août). Sur ce plan, Pokémon GO reste toujours devant de grands classiques des applications mobiles comme Facebook qui ne pointe qu’à 22 minutes et 46 secondes, toujours au premier août.

pokemon-go-usage-after-update

Le nombre de fois où l’application est lancée par jour est également resté le même avant et après l’update, avec une moyenne quotidienne de 6 lancements.

Quant à l’ire des utilisateurs, elle est réelle et se ressent également dans les retours laissés sur les pages de l’application. Sur l’App Store étasunien depuis la mise à jour, 62 % des avis publiés sont négatifs (avec deux étoiles ou moins) et 51 % de toutes les appréciations arborent une seule étoile.

Avis AppStore US Pokemon Go update

Au Japon, c’est encore pire puisque l’application est affublée de 82 % de sentiments négatifs et de 75 % d’avis sanctionnant l’application d’une seule étoile.

Avis AppStore JP Pokemon Go update

Tant que les joueurs voteront avec des étoiles et pas avec leurs pieds, je pense que Niantic n’a aucune raison de s’inquiéter de l’avenir de son application.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction